Les semis de printemps

L’avantage d’être à la campagne, c’est d’avoir un grand jardin, et l’avantage d’un grand jardin, c’est de pouvoir y semer ! Les gelées de printemps étant à priori terminées, nous sommes passés à l’action et avons procédé aux premiers semis.

Ca faisait vraiment longtemps que je n’avais pas semé de plants puisque j’ai vécu les dernières années en appartement et que, déménageant environ tous les six mois, je n’avais pas vraiment le temps d’envisager ce genre d’activités pour tout laisser tomber ensuite. Il vaut mieux avoir du temps devant soi pour les plantes !

Les godets plastiques dans la serre près à accueillir les graines et le mélange terre / terreau.
Les godets sont prêts pour les semis !

Pour tout vous dire, nous avions de grandes ambitions en matière de semis mais, d’une part, la tempête d’il y a environ trois semaines a, lors de son passage, complètement arraché la serre qu’il a fallu remettre en place… Et au moment de planter, nous n’avons jamais réussi à remettre la main sur les graines que nous avions sélectionnées parmi les nombreuses que nous avons à disposition, en commun avec nos voisins #habitatcollectif ^^. Dommage donc pour les aubergines, les concombres et les piments d’espelette que nous envisagerons peut-être plus tard sous forme de plants déjà grandis.

Au final, nous avons tout de même trouvé pas mal de choses enthousiasmantes à mettre en terre : d’anciennes graines récupérées des semis des années précédentes, et de nouvelles graines bio commandées chez Le Biau Germe et Kokopelli. Ces sites sont trop fous, j’ai du complètement me raisonner pour ne pas commander trop de graines, il y a teeeeeellement de possibilités !

Les diférentes graines à semer, à planter dans les gobelets plastiques de la serre.Bref, voilà ce que nous avons fini par mettre en terre :

  • Les “classiques” :

Comme nous consommons énormément de courges, nous avons d’abord planté beaucoup, beaucoup beaucoup de cucurbitacées : potimarrons, patissons, courge butternut, courge spaghetti, potiron bleu de Hongrie, courge pomme d’or et courgette ronde et courgette black beauty. BIM

Des tomates noires de crimée qui sont (normalement) bien goûteuses et qui ont une jolie couleur foncée.

Des cornichons parce qu’on aime bien ça et pourquoi pas pour faire des pickles ou de jolis cocktails de gin ;)

Pour mon petit plaisir parce que je trouve ça aussi bon que super joli, j’ai rajouté du chou romanesco !

Les graines de courges en cours de semis dans des gobelets plastiques dans la serre.
Et hop on enfonce un peu les graines de courges dans le mélange terre / terreau huhuhu ^^
  • Les “exotiques” :

J’ai enfin planté les graines de fleurs comestibles que j’avais acheté pendant mon stage en Allemagne. C’est un mélange de six graines avec quelques une communes : bourrache, souci, bleuet et pensée sauvage, et d’autres plus obscures sur lesquelles il faudra que je me renseigne d’ici la floraison : trigonelle bleue et tagète citron !

Il s’agit d’un mélange de graines de la marque Neudorff que j’avais acheté à Hambourg. J’ai vu que la marque était disponible en France mais il me semble qu’ils ne vendent que leur gamme de soins aux plantes et d’insecticides et pas leurs mélanges de graines qui étaient bien sympas. Ceci dit, j’ai répéré que la Ferme de Sainte Marthe propose un mélange sympa et bio en plus ici, si ça vous dit, vous avez encore jusque juillet pour planter :)

Le paquet de graines de fleurs comestibles Neudorff et le matériel pour les semer / planter dans la jardinière de la serre.Nous les avons mises dans une grande jardinière pour qu’elles aient beaucoup de place pour pousser et qu’il ne soit pas nécessaire de les déplacer. Ceci dit, je pense que j’aurais mieux fait de les mettre dans bac encore plus grand au final… De toute façon, je n’ai utilisé qu’un des deux sachets de graines de la boîte donc je vais observer pour pouvoir faire mieux l’année prochaine !

Les graines de fleurs comestibles dans le mélange terre / terreau de la jardinière de la serre.
Ces graines de fleurs ont vraiment des formes de foufou !

Comme nous aimons beaucoup (surtout moi ahaha), la cuisine japonaise et asiatique d’une manière générale mais que nous sommes ici plutôt éloignés des magasins proposant les produits qui permettent de réaliser ce genre de recettes, nous avons décidé de les faire pousser nous-mêmes !!

La ciboule de Chine est donc déjà en terre ainsi que le défi ultime : les gombos ou okra ! Il s’agit de légumes consommés à peu près partout, sauf en Europe de l’ouest ! A priori, c’est assez difficile de réussir à les faire pousser, du coup ça nous a donné envie d’essayer :D #challengeaccepted

J’ai aussi acheté des graines de radis blanc daïkon ainsi que de chou chinois pak choy. J’hésite aussi à commander des oignons cébette et du shiso mais bon, il faut peut-être se modérer pour la première année !

Les graines plantées dans le mélange terre / terreau des godets plastiques mises à l'abri dans la serre.
On arrose et hop on couvre pour les garder bien au chaud !

Pour le moment, tout ce petit monde est en godet sous la serre, sauf les fleurs qui sont en jardinière, et en hauteur sur une table en attendant que les plants soient assez forts et la terre assez chaude pour pouvoir y passer l’été !

La serre vide en attendant que les plantes soient assez fortes pour être mises en terre !
Summer is coming ! A suivre…

 

J’ai adoré semer et c’est vraiment génial de voir tout ça pousser de jour en jour ! J’ai teeeellement hâte de récolter :) Et vous, vous avez semé quelque chose ?

 

Je vous montrerai bientôt la suite, en attendant je publierai régulièrement des photos et stories de l’avancée des choses sur mon compte Instagram ! N’hésitez pas à m’y rejoindre :)

 

A bientôt / Ken ar c’hentañ !

 

*McLovin*

Save

Save

Save

  2 comments for “Les semis de printemps

  1. avril 13, 2017 at 4:09

    Trop bien ! quelle chance d’avoir un jardin à côté de sa maison, de mon côté j’ai intégré un jardin partagé il y a peu. Un potager en permaculture, donc j’apprends, et c’est bien sympa, on va bientôt commencer les semis aussi :) je suis la préposée au plantes aromatiques et médicinales.

    • avril 15, 2017 at 6:05

      Oui, c’est vraiment super ce grand jardin !
      Nous avions aussi mis en place une butte de permaculture l’année dernière mais des souris se sont installées dedans et ont mangé les racines ! Des courges avaient quand même réussi à sortir :) On essaira de faire mieux cette année.
      Bon courage pour tes semis alors, c’est un super domaine les aromatiques et médicinales ! J’aimerais bien m’y connaître un peu plus !

Laisser un commentaire