Tricoter à Edimbourg

Un festival de tricot aussi top que celui d’Edimbourg ne peut pas éclore d’une génération spontanée ! Je me suis bien rendue compte en préparant ma venue tout comme une fois sur place que le tricot était assez présent dans la ville, je suis donc partie à la découverte du Edimbourg tricoteur :) Voici ce que je vous conseille de ne pas rater lors de votre voyage si vous tricotez, et si vous ne tricotez pas… Et bien, ne restez pas là plantés ! Faites-le et vous verrez :D

Cockburn street, une rue de la ville de la Old Town d'Edimbourg en Ecosse.

…Trouver du matériel …

– Ginger Twist Studio :

J’avais repéré cette boutique sur internet avant mon arrivée en me renseignant sur les différents “hotspots” du tricot édimbourgeois. J’avais même contacté la propriétaire : Jess (qui est très rousse, d’où le nom j’imagine) pour me renseigner sur les groupes de tricot locaux, il se trouve que la boutique est justement en lien avec le Town Mouse Knitting Club dont je vous parlerai plus bas.

La devanture du magasin de laine et tricot Ginger Twist Studio à Edimbourg en Ecosse.
C’est là ! Désolée pour la qualité de la photo mais… il neigeait ! #truestory

La boutique Ginger Twist Studio est un peu en dehors du Edimbourg touristique mais j’ai profité d’une marche jusqu’à la Carlton Hill pour continuer un peu mon chemin (via une pause à l’Art & Vintage Café). Peinte en vert d’eau, on la repère assez bien et tant mieux parce que je ne m’attendais pas à un local aussi petit ! Quand j’y suis passée, le festival de tricot était terminé et il n’y avait pas beaucoup de monde, mais j’imagine que lorsqu’il y a, ne serait-ce que 5 personnes à l’intérieur, ça doit être relativement complexe :)

A l'intérieur du magasin de laine et tricot d'Edimbourg en Ecosse Ginger Twist Studio, la laine teinte à la main.

La taille de la boutique est largement compensée par la qualité de ce qui y est proposé : des tonnes de laine dont certains écheveaux teints par Jess elle-même, catalogues et patrons, accessoires, etc, tout y est. En plus, ça donne un petit côté vide-grenier où il faut fouiller pour dénicher des choses et c’est tout à fait ce qui me plaît.

Ginger Twist Studio – 11 London Road

– Kathy’s Knit :

Je me suis rendue dans cette boutique de la New Town à la recherche du livre de Karie Westermann “This Thing of Paper” en rupture de stock sur le festival ! La petite marche + bus pour s’y rendre aura aussi été une bonne excuse pour découvrir un peu plus de le quartier georgien plus récent que j’ai un peu négligé pendant mon séjour, lui préférant le charme gothique d’Old Town, le cœur historique de la ville.

La devanture du magasin de laine et tricot Kathy's Knits à Edimbourg en Ecosse.

La boutique Kathy’s Knit est un peu plus grande que Ginger Twist Studio mais ça ne sautait pas forcément aux yeux puisque comme c’était pendant le festival, les lieux étaient littéralement bondés !! Ce qui est tout à fait logique étant donné le nombre de choses que l’on peut y trouver : livres et catalogues, laines, matériel en tout genre !

Les laines et livres de tricot à l'intérieur du magasin de laine et tricot d'Edimbourg en Ecosse Kathy's Knits.

Kathy’s Knit – 64A Broughton St

– Charity Shops :

Au hasard de mes pérégrinations dans Edimbourg, j’ai découvert un chouette concept : les charity shops ! Il s’agit de boutiques tenues par des associations humanitaires, par exemple : la British Heart Foundation qui finance la recherche sur les maladies cardiaques ou Shelter qui lutte pour moins de personnes sans-abris. Dans ces boutiques, c’est le paradis pour moi : objets, vêtements, livres, choses en tous genres de seconde main. En gros, c’est un peu Emmaüs généralisé à plein d’autres associations. Au début, j’ai cru qu’il n’y en avait qu’une mais non, il y en a PLEIN ! Et non seulement sur Nicolson street où je suis tombée dessus totalement par hasard mais aussi partout dans la ville ! Une fois compris le truc, je me suis juste demandé : “mais pourquoi chez nous il n’y en a pas autant ????”. Je n’ai toujours pas la réponse…

d'association caritative, de la Fondation Shelter qui lutte contre la perte de logement, rue Nicolson, à Edimbourg en Ecosse.

Vous me direz : quel rapport avec le tricot ? Et bien dans la plupart de ces charity shops, vous trouverez du matériel ou des patrons et/ou livres de modèles à très très très bas prix ! Il faut fouiner un peu mais justement, il le faut parce que vous trouverez des pépites, tous ces patrons sont vintage :)

Les patrons de tricot trouvés dans un charity shop, magasins associatifs d'associations caritatives, à Edimbourg en Ecosse.
Je vous avais prévenu, c’est relativement vintage quand même :D

…Les endroits où tricoter…

– Le Edinburgh Yarn Festival

La raison pour laquelle je suis allée à Edimbourg l’année dernière et la raison pour laquelle j’y retourne en mars prochain ! C’est tellement agréable de se retrouver entourée de superbes laines, de kits d’aiguilles tous plus tops les uns que les autres et surtout… d’autres gens qui sont aussi zinzins de tricot que moi :D

Je pourrai vous en écrire des pages mais comme je l’ai déjà fait ici, je vous laisse cliquer pour en savoir plus sur cet espace-temps magique qu’est l’EYF !

– Les groupes de tricot :

Je crois qu’il existe plusieurs groupes de tricot à Edimbourg, et c’est sûrement comme partout : les groupes se font et se défont au fil du temps. Je ne saurais donc que trop vous conseiller de faire votre propre recherche avant le départ.

L'intérieur du pub Barrelhouse à Edimbourg en Ecosse où je me suis rendue pour rencontrer les tricoteuses du Town Mouse Knitting Club, club de tricot.
Le Barrelhouse où se rencontre le Town Mouse Knitting Club.

C’est ce qui m’a permis l’année dernière de découvrir le Town Mouse Knitting Club ! M’étant renseignée auprès de Jess du Ginger Twist Studio, qui organise plus ou moins le rendez-vous, à propos de la date, j’ai rejoins ce club le soir même de mon arrivée ! J’avoue que j’avais tellement hâte de tricoter que je n’avais pas anticipé la distance : Le bar où se déroule la rencontre : le Barrelhouse était assez loin de l’auberge et après les heures de voyage ça piquait un peu mais l’endroit est vraiment sympa et propose de la bonne bière et de la bonne nourriture. J’étais bien contente d’avoir marché jusque-là !

– Les pubs !

Et oui ! Une des raisons pour laquelle je suis totalement fan d’Irlande, Pays de Galles et autre Ecosse ou Angleterre, c’est… la culture du pub ! Là-bas, personne ne m’a jamais embêtée ou regardée de travers parce que je tricotais, et ceci, même si j’étais toute seule et même quand j’étais en train de me boire une bonne vieille pinte en même temps :) #thetimeofmylife En plus, les pubs proposent souvent de la petite restauration hyper bonne et pas trop chère donc j’ai envie de dire : le pub, c’est la vie.

Mention spéciale pour le tricot au Sheep Heid Inn juste après l’ascension d’Arthur’s Seat, la montagne qui-monte-bien-bien-alors-que-personne-ne-t-as-prévenue, voir ci-dessous (photo non contractuelle).

Le repas pris en tricotant au pub Sheep Heid Inn de Duddington à côté d'Edimbourg en Ecosse : bière, pain beurre et soupe de champignons !
La meilleure soupe aux champignons de ma vie.

…Et si vous ne pouvez pas aller jusque là…

Si le voyage à Edimbourg n’est pas encore d’actualité pour vous, vous pouvez également trouver énormément de réalisations de designers tricot écossais.e.s et même édimbourgeois.e.s sur le net ! En voici quelques unes parmi mes préférées :

– Karie Westermann : J’ai eu l’occasion de suivre un atelier du festival avec cette tricoteuse haute en couleurs ! J’adore ce qu’elle fait, son livre “This Thing of Paper” est parfait et en plus, elle est super bienveillante et encourageante #coeuraveclesmainshttps://www.kariebookish.net/

Karie Westermann et moi pendant un atelier du Edinburgh Yarn Festival, festival de tricot d'Edimbourg en Ecosse en 2018.
Karie and I !

– Ysolda : Je pense que c’est actuellement la designer tricot la plus connue d’Edimbourg, en tout cas, elle occupait un superbe et très grand espace au festival l’année dernière et j’espère que ça sera de nouveau le cas cette année parce qu’elle proposait notamment un énorme choix de laines islandaises et des bouquins à gogo. Son style est plus neutre que celui de Karie Westermann mais ses modèles tout aussi beaux ! – https://ysolda.com/

– Kate Davies : Nan mais tu tricotes et tu ne connais pas Kate Davies ?? NAN MAIS ALLO ! Hyper créative et très intéressante au delà du tricot, Kate Davies propose de nombreux modèles directement inspirés de l’Ecosse. – https://katedaviesdesigns.com/

– Ginger Twist Studio : En plus d’avoir une boutique, de proposer sa propre laine, d’organiser un groupe de tricot, Jess de Ginger Twist Studio vend des patrons de tricot sur internet, faites un tour sur sa boutique Ravelry ! Personnellement, j’ai plus que repéré ce pull de Noël trop canon que je compte bien tricoter un jour no matter what you think Olivier si tu passes par là ;) – https://gingertwiststudio.com/

La ville d'Edimbourg en Ecosse côté château sous un ciel gris.

Ken ar c’hentañ et à la prochaine (au festival de tricot d’Edimbourg ??) ;)

*McLovin*

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.