Hambourg / Hamburg #1

Le blason d'Hambourg
Le blason d’Hambourg

Une nouvelle rubrique pour changer de la bière et des expos :) Non pas que j’en ai marre au contraire, mais disons qu’il y a d’autres choses dans ma vie quand même ! Oui oui et notamment les voyages qu’ils soient lointains ou plus proches. Laissez moi donc vous présenter quelques petites choses que j’ai découvert au cours de mon séjour dans la Freie und Hansestadt Hamburg : la ville libre et hanséatique d’Hambourg ach sooo…

Alors d’abord, les Franzbrötchen <3 <3, il paraît que ces choses ont été inventées par quelqu’un qui voulait faire des croissants mais qui s’est raté. Moi je crois plutôt que c’est Dieu en personne qui a inventé le Franzbrötchen tellement c’est bon ! D’ailleurs Franzbrötchen en fait, ça veut dire le petit pain franc/français, et là, en vrai tu PLEURES que ça soit faux parce qu’une fois que tu l’as goûté, tu voudrais tout le temps en avoir prêt de toi… Imagine un croissant mais roulé un peu comme un gros Palmito® #référenceannées90, en moins croustillant hein (cette blague marche mieux si tu as cliqué sur le lien d’avant). Bref, un croissant mais encore plus gras, comme si il y avait encore plus de beurre dedans, forcément, comme je suis bretonne, le gras et le beurre, ça me parle et en plus, il y a aussi beaucoup plus de sucre !! Sans oublier l’inénarable cannelle puisque nous sommes au nord de l’Europe.

On résume : croissant + beurre + sucre + cannelle =

Le mieux c’est que le Franzbrötchen existe décliné en différents goûts, je l’ai goûté au chocolat, à la farine complète, à la noix de macadamia, au Streusel qui est le nom allemand du crumble (alerte, ceci est très très très lourd à manger, j’ai calé alors que je suis capable de manger 3/4 d’un kouign amann seule) et mon préféré : celui aux pépins de courge !! Mes yeux brillent rien que d’y penser… Il paraît que les Frantzbrötchen peuvent aussi être salés mais je n’en ai pas vu pendant mon séjour.
Si je vous ai donné faim ou intrigué, j’ai trouvé une recette de Franzbrötchen ici, mais je ne l’ai pas encore essayée, si tu l’essayes avant moi, dis moi comment c’était ! Si tu es à Hambourg, tu peux cliquer ici pour trouver la liste des meilleurs Franzbrötchen sur le blog Typisch Hamburg dont provient cette photo #miammiam :

Un Franzbrötchen typique
DAS Franzbrötchen !!

Il y avait aussi… la Currywurst, comme vous avez déjà pu le constater ici si vous suivez assidûment ce blog :) La Currywurst c’est LE snack allemand par excellence. Je vous passe les détails de ses origines controversées pour en venir directement au goût : la Currywurst est, comme son nom l’indique, une saucisse au curry ! Dit comme ça, je sais, ça n’a pas l’air terrible mais c’est exactement ce que tout le monde pense avant de goûter et avant de se dire OMG ou plutôt AMG (Ach mein Gott) parce que bizarrement, c’est super bon ! La currywurst se mange normalement coupée en petits tronçons baignés de sauce avec des petits morceaux de pains. Il peut aussi y avoir des pommes de terres ou des frites ! Ça reste quand même de la streetfood hein, c’est assez basique et très nourrissant.
Si vous ne me croyez pas et que vous voulez goûter où si avez déjà succombé, je vous conseille la super recette de MadmoiZelle que j’ai moi-même essayé et qui est parfaite. Mon conseil, comme à Géant Lannion il n’y a ni Bratwurst ni vraie saucisse de Francfort, j’ai été à la charcuterie à la coupe acheter des knacks d’Alsace mais des vraies, pas des Knackis, sinon je ne réponds plus vraiment du goût de cette recette :) J’ai aussi rajouté un peu de coulis de tomate sinon je trouvais la sauce trop forte. Si tu as la flemme de cuisiner et que tu es à Paris, tu peux aussi aller dans ce fantastique bar allemand qu’est l’Udo Bar, en plus, il y a une peinture du château de Neuschwanstein sur le mur du fond #romantique
Un jour j’espère que pour mêler mes deux hobbys mangeage de Currywurst et visites de musées, j’irai au Musée de la Currywurst et je vous ferai un résumé ! J’ai trop faim hâte…

Currywurst maison
Currywurst maison ! Avec de la bière, c’est meilleur natürlich :)
L'intérieur du Delzepich Eis
L’intérieur hyper joli : le détail, les assiettes au mur à gauche !

En Allemagne, j’ai appris que les Allemands adoraient les glaces ! Ils en mangent tout le temps ! Et je ne dis pas ça parce que ma correspondante #encoreréférenceannées90 y travaille mais j’ai découvert la petite fabrique de glace / boutique Delzepich Eis qui n’existe que dans le quartier de Winterhude à Hambourg. Chez Delzepich, les glaces sont faites le matin même dans la boutique avec des parfums qui changent tous les jours et sont annoncés sur le facebook du magasin ! Ces glaces, artisanales donc, sont vendues jusqu’à épuisement du stock, donc même pas de gaspillage. Je les ai goûtés deux fois, j’ai adoré la glace au beurre de cacahuète et chocolat et une autre à la mûre, mon grand regret c’est de n’avoir jamais eu le temps d’y aller quand il y avait fraise-marshmallow !

Delzepich Eis est au 67 du Winterhuder Weg et tu ne peux pas rater cette boutique qui est juste trop jolie avec sa déco toute pastel !

Déco intérieure au Delzepich Eix : "There's always room for an ice cream"
Au mur du Delzepich Eis !

Une fois aussi à Hambourg, moi et mes copines avons testé le Massenkaraoke : le karaoké de masse ! Bon, ok, j’avoue, j’ai déjà une fâcheuse tendance à trouver que faire du karaoké en ayant bu 45 litres de vin avant c’est marrant, mais là, c’était vraiment vraiment bien, je vous jure :) D’habitude le karaoké de masse est organisé sur un bateau, le Frau Hedi qui est aussi un bar et qui fait des tours d’1 heure dans le port ! Et oui, il y a aussi à Hambourg un bunker discothèque, un bar avec seulement des canapés dedans… #omgcetarticlepourraitêtretellementpluslong Mais cette fois, le karaoké de masse était organisé dans un ancien théâtre transformé en squatt auto-géré (rien que ça) : j’ai nommé la Rote Flora.

La Rote Flora, ancien théâtre transformé en squatt autogéré.
La Rote Flora,mon endroit préféré pendant ces 2 mois à Hambourg.
Massenkaraoke / Karaoké de masse à la Rote Flore à Hambourg
Tu prends ton cahier, ta bière et tu chantes !!

Un groupe de musique était là, en plein milieu des gens et autour d’eux, dans de grandes boîtes, des livrets de paroles. Il suffisait ensuite de crier, enfin de hurler comme un fou (en allemand !!) le numéro de page de la chanson que tu veux chanter et si tu as de la chance, le groupe la joue et là… tout le monde chante en même temps ! C’est vraiment drôle, ça donne une ambiance particulière entre le feu de camp de colo et… et autre chose mais je ne saurais pas trop dire quoi ! Mon nouveau projet : implanter ce concept à Rennes, je réfléchis à une stratégie et je vous tiendrai au courant !

Bon, j’ai beaucoup parlé de manger, mais je ne voudrais pas donner l’impression qu’à Hambourg il n’y a que la nourriture qui m’a plus, il y avait tellement de choses supers, intéressantes, étonnantes. C’est vraiment une ville que je vous recommande. Ok c’est au nord et il n’y fait pas aussi chaud qu’à Barcelone mais l’ambiance est géniale, il y a des milliards de choses à faire et j’étais vraiment triste de partir au bout de seulement deux mois.

Vue du port d'Hambourg
Hambourg, ich liebe dich !

J’espère que je vous aurai donné envie alors si vous allez à Hambourg, si vous êtes allés à Hambourg, si vous avez envie d’aller à Hambourg, si vous avez essayé les recettes d’Hambourg, parlez en en commentaires :)

Si vous voulez voir plus des trucs qui me plaisent, suivez moi sur Instagram.

Bisous !

Laisser un commentaire