Les jolies chenilles rouges et jaunes

Il y a quelques semaines, j’ai pu observer ces belles chenilles dans mon jardin !

Chenille rouge et jaune de papillon noctuelle de l'érable dans le jardinElles étaient toutes recouvertes de poils rouges et jaunes avec une ligne de losanges blancs bordés de noir tout le long de leur “dos” (ça s’appelle comment sur une chenille ?). A un des bouts, on voyait une toute petite tête ronde dépasser. Elle m’ont vraiment fait penser aux petites brosses à dents pour appareils dentaires, pas vous ? Je me suis vraiment demandé d’où elles sortaient !

Chenille rouge et jaune de papillon noctuelle de l'érable dans le jardin
Les recherches n’ont pas été très difficiles, avec leurs couleurs très vives je les ai retrouvées très rapidement sur le net : il s’agissait de chenilles de noctuelles de l’érable ou Acronicta aceris. Comme souvent, ces petites larves ne ressemblent pas du tout au papillon adulte ou imago qu’elles vont devenir : la noctuelle de l’érable est un papillon de nuit tout ce qu’il y a de plus papillon de nuit : gris.

Papillon / imago de noctuelle de l'érable, papillon de nuit. Source : lepinet.fr
L’imago ou papillon noctuelle de l’érable – Source : lepinet.fr

A l’endroit de mon jardin où elles se baladaient tranquillement, il n’y a aucun érable… Mais j’ai mené ma petite enquête et les chenilles de noctuelle de l’érable se nourrissent aussi de feuilles de chênes. Effectivement, elles étaient juste en dessous d’un de nos gros chênes :)

Chenille rouge et jaune de papillon noctuelle de l'érable dans le jardinComme souvent dans la nature les couleurs vives sont synonymes de poison, je pensais que ces chenilles étaient vénéneuses mais en fait pas du tout. Apparemment elles sont quand même un peu urticante si on les manipule trop, ce que bien sûr, je vous déconseille de faire de toutes façons !!

Chenille rouge et jaune de papillon noctuelle de l'érable dans le jardinL’imago, c’est à dire le papillon de la noctuelle de l’érable vole de mai à août alors peut-être que je reverrai mes deux nouvelles copines un peu plus tard mais pas sûr que je les reconnaisse ;)

Chenille rouge et jaune de papillon noctuelle de l'érable dans le jardin

Save

Save

Save

J’ai observé ces petites chenilles en septembre à Rougé, Loire-Atlantique (44).

Et vous, vous en avez vu ailleurs ?

 

Ken ar c’hentañ (à la prochaine).

 

* McLovin *

 

J’espère que ces nouveaux articles nature vous plaisent, pour en voir encore plus vous pouvez aussi me suivre sur Instagram <3

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

  8 comments for “Les jolies chenilles rouges et jaunes

  1. août 2, 2018 at 5:54

    Oui je viens d’en voir une a VAUVEIX (lac de Vassivière) dans la Creuse (23).
    Merci pour ces renseignements.

    • août 2, 2018 at 6:08

      Oh le parc naturel de Millevaches, ça doit être bien beau chez vous !
      Merci beaucoup en tout cas, elles sont vraiment répandues ces petites chenilles, incroyable de penser qu’elles deviennent des papillons de nuit :)

  2. Nicolas
    août 8, 2018 at 9:39

    Moi je viens d’en voir 2 pour la première fois sur Acer palmatum.
    Je suis du bout du monde à la pointe du Finistère (plomodiern) en Bretagne en bord de mer

    • août 8, 2018 at 10:27

      Aaah, le Finistère, j’adore ! J’y ai même vécu pendant un moment :)
      Ces petites chenilles ont bien raison de choisir votre coin, surtout en ce moment, vous devez avoir plus de fraîcheur que nous en bord de mer.
      J’ai aussi un acer palmatum dans mon jardin, je vais le surveiller de près à l’avenir !

  3. Mélanie Major Perso
    septembre 2, 2018 at 6:20

    On vient d’en trouver une, un 2 septembre! Nous sommes en basse Ariège, comme quoi, il y en a un peu partout en France!

    • septembre 7, 2018 at 4:01

      Effectivement, elles sont partout et tout le temps !!
      Merci pour l’info :)

  4. septembre 8, 2018 at 6:04

    Monique BRUNALINES – 08.09.18
    DEUX !! ensemble ! bien tiquetées de rouge – petite tête jaune bien ronde – mignonne, avec points noirs – sous un gros marronnier – le long d’une cabane en bois – un cèdre bleu à côté –
    J’ai créé un refuge LPO et je me disais qu’il n’y avait plus d’insectes butineurs ni coccinelles … enfin rien quoi ! cette vision de magnifiques chenilles m’a tirée un sourire de soulagement …
    N’ayant pas tondu le jardin cet été qui fut très sec ici, en PICARDIE – dans la Somme en bord de mer à AULT-ONIVAL , j’ai eu une énorme quantité de papillons blancs volant de conserve – 2 par 2 (oui, je dis bien de conserve, comme les navires !!)
    Bref, en dehors des multiples variétés d’oiseaux que j’ai pu observer sur mes mangeoires, mon inquiétude pour le VIVANT de la Planète est immense.
    Vivent ces deux petites chenilles le plus longtemps possible, même si leur transformation est décevante !

    • septembre 10, 2018 at 10:56

      Félicitations pour le refuge LPO !
      J’aimerais participer aussi mais je suis susceptible de déménager bientôt donc c’est un projet pour plus tard :)
      Et oui, bon vent à ces petites chenilles, même si elles seront difficiles à reconnaître en papillon !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.